La Ministre du Logement visite une réhabilitation innovante aux Lilas

02/03/2021

Patrimoine
La Ministre du Logement visite une réhabilitation innovante aux Lilas

Emmanuelle WARGON, Ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, Anne-Claire MIALOT, préfète déléguée pour l’égalité des chances 93, Geoffroy ROUX DE BEZIEUX, Président du Medef, Olivier SALLERON, Présidente de la FFB, Cécile MAZAUD, Présidente de l’AFL, Bruno ARCADIPANE, Président d’Action Logement, Nadia BOUYER, Directrice générale d’Action Logement, Jérôme BEDIER, Président de Seqens et Pascal VAN LAETHEM, Directeur général de Seqens, se sont rendus dans la résidence Jalancloud aux Lilas (93) pour un temps d’échange sur l’habitat social et la découverte d’un chantier innovant.

La réhabilitation de cette résidence de 138 logements offrira plus de confort, une meilleure performance énergétique mais aussi plus d’espace aux locataires ! Grâce à un procédé innovant, des balcons sont créés ou agrandis, pour le plaisir des habitants.

Le coût total de l’opération est de 12 millions d’euros, soit 87 000 euros par logement. Afin de la mener à bien Seqens s’entoure de partenaires experts. Ensemble, nous œuvrons pour le confort de vie et le bien-être des locataires : 

  • Entreprise générale : Terideal
  • Bureau d’étude : CET
  • Architecte : Philippe Roux
  • Paysagiste : Valérie Patrimonio

La réhabilitation et la résidentialisation permettront une circulation piétonne douce et sans obstacle entre les deux rues mais aussi d’aménager des espaces généreux en coeur d’ilot et de favoriser les liens.

Grâce à l’agrandissement ou la création de balcons dans chaque logement, l’usage des espaces extérieurs sera amplifié.

L’ingénierie du projet de création et d’agrandissement des balcons est novatrice et inédite. Elle implique d’acheminer sur le chantier près de cent tonnes d’acier mais aussi de renforcer la dalle du parking. En effet, celle-ci doit accueillir le poids des nouveaux balcons et des aménagements paysagers. 

 A l’issue des travaux, la dalle de parking recevra une charge admissible de 800 kg/m2, contre 400 kg/m2 avant travaux. Les travaux vont nettement améliorer la qualité de vie, avec des terrasses de 10 à 20 m2 et un véritable parcours paysager accessible PMR, végétalisé et ludique. Par ailleurs, l’ensemble des halls sera accessible de plein pied.

Les travaux amélioreront également le confort et la sécurité des logements et des parties communes mais aussi la performance énergétique des bâtiments. Ainsi, l’étiquette énergétique des bâtiments passera de :

  • D à B pour les bâtiments A et B, avec une consommation prévisionnelle de 88 kWhep/m2.an
  • D à C pour le bâtiment C, avec une consommation prévisionnelle de 95 kWhep/m2.an

Les locataires pourraient ainsi voir leurs charges diminuer dans une résidence embellie et modernisée.

C'est ici une transformation exemplaire qui permettra d'une part une meilleure performance énergétique mais qui offrira également une nouvelle façon de vivre aux habitants. Ce qui est intéressant avec cette opération c'est qu'il n'y a rien d'impossible, chaque contrainte et devenue une opportunité.

Emmanuelle Wargon, Ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement.