Découvrez Anas, gestionnaire de proximité au Pecq, Le Vésinet et Port-Marly (78)

31/05/2024

Locataires
Découvrez Anas, gestionnaire de proximité au Pecq, Le Vésinet et Port-Marly (78)

Découvrez le témoignage d'Anas Benani, gestionnaire de proximité Chez Seqens dans nos résidences du Pecq, Le Vésinet et Port-Marly, où il veille sur 9 résidences et 320 logements. Anas partage son quotidien, décrivant ses tâches variées, de la gestion des demandes des locataires à la coordination des travaux d'entretien. Il souligne l'importance de la patience, de la discrétion et de la diplomatie dans son métier

Pouvez-vous décrire une journée type ? 

En début de journée, je vérifie les mails et les demandes reçues, inspecte les résidences pour détecter les dysfonctionnements, et rencontre les locataires pour discuter de leurs préoccupations. L’après-midi, je gère les appels et les demandes des locataires concernant les réparations ou les problèmes de voisinage. Je coordonne les prestataires de services pour les travaux d’entretien ou de réparation et réalise également des visites conseil ainsi que les états des lieux d’entrée ou de sortie.

L’organisation et la gestion du temps sont essentielles pour coordonner les rendez-vous et gérer les imprévus. Avec mes années d’expériences dans ce domaine, j’ai acquis des compétences techniques qui me permettent d’intervenir rapidement. 

Quel est votre rôle dans la résidence et auprès des locataires ?

Je suis le principal point de contact dans la résidence, que ce soit pour les demandes et les réclamations, même certains services qui ne relèvent pas de mon métier mais qui sont important sur le plan humain.

Mon rôle comprend aussi la coordination des services, la communication et la gestion des installations communes. En cas d’urgence, je suis responsable de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des locataires et la protection des biens dans la résidence, ce qui inclut la vérification quotidienne de l’état visuel des équipements de sécurité.

Comment votre présence dans la résidence favorise le vivre ensemble ?

Ma présence sur place facilite l’accessibilité et la disponibilité pour les locataires, leur permettant de me trouver plus facilement. Cela favorise un traitement rapide des demandes, réclamations et problèmes quotidiens.

Quelles sont vos relations avec les locataires ?

J’entretiens une relation de confiance avec les locataires, ce qui est très important. Je suis gestionnaire mais également leur confident, et ma qualité première est la discrétion. La diplomatie est une valeur essentielle pour moi. Il ne sert à rien de confronter directement les locataires; il vaut mieux expliquer calmement les choses. Cela peut être difficile, mais il est important de trouver les mots justes pour favoriser la compréhension tout en les tenant informés.

Qu’est-ce-qui vous motive chaque matin à aller travailler ?

Il y a beaucoup de choses qui me motivent chaque matin. Tout d’abord, la satisfaction de résoudre les problèmes quotidiens, notamment les soucis techniques, car je suis confronté à une variété de tâches, de défis et de problèmes à résoudre chaque jour.

L’interaction avec les locataires me motive aussi. J’apprécie le contact humain parce que j’aime aider les autres. Ce que j’aime dans la vie, je le fais en travaillant.

Un autre aspect très important pour moi est le sentiment d’accomplissement professionnel. J’aime gérer efficacement les problèmes dans mes résidences, et j’apprécie les opportunités d’apprentissage et de croissance. Dans ce domaine, j’apprends tous les jours, je développe mes compétences et je progresse dans ma carrière, étant passé de gardien à gestionnaire.

Si vous deviez donner envie à un futur gardien d’exercer votre métier, que lui diriez-vous ?

Travailler en tant que gardien ou gestionnaire d’immeuble, c’est une opportunité de faire une réelle différence dans la vie des gens. Chaque jour est une occasion d’interagir avec les locataires, de résoudre leurs problèmes, de contrôler et créer un environnement agréable et sécurisé pour tous. Il faut aimer le contact humain.

Nous sommes là pour les locataires, pour résoudre leurs soucis et trouver des solutions adaptées.

Avez-vous une “belle histoire” à nous raconter ?

J’ai beaucoup de belles histoires. Pour moi, une belle histoire, c’est quand je réussis à résoudre quelque chose d’important pour les locataires.

Par exemple, dans l’un de mes immeubles, il y avait une panne d’ascenseur récurrente qui dérangeait tout le monde. Malgré les réparations, de nouvelles pannes survenaient régulièrement. Un jour, j’ai réuni les locataires pour les informer des actions entreprises pour réparer cet ascenseur et leur expliquer que j’étais là pour eux. J’ai fait appel aux entreprises et mis en place un service pour aider les locataires à monter leurs courses. Cela a soulagé beaucoup de locataires, qui ont apprécié nos efforts. Quand la pièce défectueuse a été remplacée, j’ai été remercié et ils étaient contents.

Je trouve ma satisfaction dans la résolution des défis quotidiens, contribuant à la satisfaction générale des locataires. J’apprécie les interactions humaines et la diversité des tâches que j’accomplis. Je ressens un sentiment d’accomplissement professionnel dans mon travail. Ce que j’aime dans la vie, je le fais en travaillant.

Si vous deviez résumer votre métier en 3 mots ? 

La proximité, la gestion, le relationnel.